La Chorale Roanne Basket se déplace à Bourg-en-Bresse ce mardi à 20h en match en retard de la 10e journée de Jeep® ÉLITE. L’affiche s’annonce difficile sur le papier entre deux clubs aux bilans inversés (8 victoires et 3 défaites pour Bourg, 3 succès et 8 revers pour Roanne), d’autant que Maxime Boire sera privé d’un ailier US suite à la suspension de Justin Carter. Le club a d’ailleurs décidé de mettre à pied ce dernier à titre conservatoire, son cas sera étudié par la commission juridique et de discipline de la LNB au même moment que le coup d’envoi de la rencontre.

Les coéquipiers de Clément Cavallo ont déjà démontré qu’ils étaient capables de faire corps dans les moments difficiles. Depuis l’arrivée de Maxime Boire, jamais ils n’ont concédé une défaite avec plus de 4 points d’écart, poussant tous leurs adversaires au money time. Tenir tête à la JL Bourg serait une vraie performance tant les Bressans réalisent un excellent exercice, à l’image de leurs deux derniers succès en déplacement à Limoges et Chalon-sur-Saône. Ils auront à cœur de renouer avec la victoire devant leur public d’Ekinox après un revers devant l’ASVEL (82-85), et ils pourront pour cela s’appuyer sur la richesse de leur roster autour de l’inamovible Zack Peacock, MVP de la division en 2018.

Côté Chorale, la priorité sera de retrouver la discipline en défense qui avait par exemple permis de s’ouvrir la possibilité d’une victoire à Dijon la semaine dernière (74-77). Il faudra transformer la frustration de la défaite face à Pau-Lacq-Orthez en motivation pour espérer performer sur un parquet hostile. On peut compter sur le capitaine Cavallo pour diffuser le message, ou encore sur l’envie de Steeve Ho You Fat et Johndre Jefferson de montrer leur vraie valeur face à une raquette de haut niveau.