Un mois et demi après un match aller spectaculaire à Vacheresse, la Chorale Roanne Basket retrouve les Metropolitans 92 à Levallois ce vendredi 27 janvier à 20h30, pour le compte de la 19e journée de Betclic Elite. Victor Wembanyama et ses coéquipiers ont retrouvé leur allant et demeurent les dauphins de Monaco en haut du classement, grâce notamment à un quasi sans faute à domicile. Mais la Chorale sort de trois succès de rang contre Boulogne-Levallois ; il y a fort à parier qu’elle sera prise très au sérieuse et attendue de pied ferme au Palais des Sports Marcel-Cerdan.

Troisièmes la saison dernière, les Mets figurent toujours sur le podium de Betclic Elite à mi-saison. Les hommes du sélectionneur Vincent Collet tentent de tenir le rythme imprimé par Monaco en tête, mais ils ont manqué l’occasion de leur ravir la première place en s’inclinant à domicile devant la Roca Team (82-95 ap le 11 décembre dernier). La seule défaite à ce jour à domicile pour Boulogne-Levallois, qui a notamment dominé Cholet et l’ASVEL dans son antre à guichets fermés depuis le début de la saison.

Wembanyama vs March, duel de scoreurs

Les Franciliens auront un goût de revanche face aux Roannais, qui les avaient maltraité à l’aller (102-77 le 6 décembre), mettant fin à une série de neuf victoires de rang. Victor Wembanyama notamment aura à cœur de relancer la Wembamania après avoir souffert à Roanne (15 points, après 4 matchs à 30 points ou plus). D’autant plus après une prestation anonyme à Marseille la semaine dernière (11 points et 5 balles perdues), où les Mets ont manqué de se faire surprendre dans le money time par la lanterne rouge (victoire 82-83 contre Fos Provence). Le futur n°1 de la Draft NBA partage davantage les responsabilités avec le meneur portoricain Tremont Waters (17 points et 5 passes en moyenne) et l’ailier-fort US Justin James (12 points par match, 24 points à Marseille).

Ce sera un nouveau test pour l’attaque choralienne face à la meilleure défense du championnat si l’on se fie aux statistiques lissées sur 100 possessions (105,8 points concédés en moyenne). L’adresse longue distance, en recul sur les dernières sorties (27,6% à trois-points depuis le début de l’année), sera une clé du match pour rééditer l’exploit à Levallois et aligner un troisième succès de rang, qui pourrait ouvrir les portes du top 8 aux hommes de Jean-Denys Choulet. Il y aura aussi un match dans le match entre Victor Wembanyama et Ronald March, les deux meilleurs scoreurs du championnat (21,4 vs 20 points en moyenne).